éléphants à Ruaha


Voitures de ville

Des voitures à deux roues motrices comme en Afrique du Sud dans le Kruger ne sont pas envisageables pour des conditions correctes de safari animalier. Elles peuvent permettre d'atteindre certains camps ou lodges, par exemple ceux au bord du cratère du Ngorongoro mais il faudra ensuite recourir aux 4x4 des hébergements et à leurs chauffeurs (je signale ou rappelle que pour le cratère, 4x4 et guide sont de toute façon obligatoires, alors qu'ils ne sont que conseillés pour les autres parcs et réserves).

Voitures à 4 roues motrices

Deux marques se partagent les faveurs des agences tanzaniennes et représentent plus de 90 % du parc auto 4x4 : Toyota et Land Rover. Pour un usage safari, les carrosseries sont modifiées, adaptées ou même fabriquées en Afrique, au Kenya le plus souvent.

safari voiture selous tanzanieOn trouve dans le sud essentiellement des voitures sans portières, sans fenêtres avec un toit en bâche. Ces véhicules sont bien sûr plus aérés (...) mais le safari-voiture--1010048photographe de safari y chercherait en vain un point d'appui pour son téléobjectif. L'usage d'un monopode s'impose, ou celui d'un trépied si le véhicule s'y prête et en l'absence de voisin de siège. La photographie d'oiseaux en vol est difficile, il faut se pencher à l'extérieur du 4x4 dès que le piafou est plus ou moins à la verticale, et sans appui possible ! La protection contre les tsé-tsé par pulvérisation d'insecticide dans la voiture est bien sûr illusoire. En cas d'intempéries, il faut dérouler les portières en tissu dont les fenêtres en plastique ne permettent que de mal voir et de très mal photographier. La protection contre la pluie et la poussière est à peu près nulle, quand on sait que beaucoup de ces voitures ont "perdu" leurs pare-brise rabattables.

Les véhicules fermés sont dotés d'un ou deux toits ouvrants. Le toit ouvrant peut être un toit en fait entrouvrant, ce qui protège bien du soleil, et éventuellement d'une pluie légère, et un peu de la poussière. Mais cela limite la visée, notamment vers le haut, et les déplacements. Ou bien le toit peut être carrément retiré ou replié, ce qui donne un accès plus large, gêne moins pour la photo mais expose aux ardents baisers du soleil. D'autres aménagements sont parfois présents pour faciliter le safari photo, comme des têtes pendulaires ou des fixations possibles pour tête pendulaire ou rotule sur le toit. Les véhicules les mieux équipés ont des prises secteur pour recharger les batteries. Sur d'autres on se contentera de l'allume-cigare. S'il fonctionne, ce qui est loin d'être le cas général. Nous n'avons jamais eu de voiture qui soit équipée d'une climatisation et nous ne le regrettons pas. La climatisation pourrait servir pour les liaisons, mais en game-drive avec le toit ouvert, pas la peine d'en escompter un peu de fraîcheur.

Ces véhicules fermés permettent d'utiliser le bean-bag, sac de haricots (ou de lentilles, de riz, de billes de plastique) accessoire quasi indispensable du photographe de safari doté d'un grand téléobjectif (disons, à partir de 400 mm). Certains bean-bags élaborés permettent de fixer une rotule. Une autre solution est de fixer sur un élément de la carrosserie sa Wimberley ou équivalent avec un clamp Manfrotto comme sur la photo ci-contre (clamp 635).

safari voiture wimberley teleobjectif safari safari-voiture--9544
4x4 avec toit entièrement ouvrant
safari-voiture--3885
Clamp Manfrotto sur toit ouvrant   Bean-bag perfectionné
safari-voiture--8051 safari-voiture--020162

4X4 Suzuki châssis court de Tanganyika.com, les bagages à l'avant gênent la prise de vue et les fenêtres coulissantes sont aussi un handicap pour la photographie

4X4 Toyota à châssis long, toit entrouvrant. Ce véhicule offre un bon confort mais n'est lui aussi pas optimal pour la prise de vue à la fenêtre

Châssis court, châssis long

Les 4x4 peuvent être à châssis court, avec deux rangs de sièges derrière le rang de siège du conducteur, ou à châssis long avec trois rangs de sièges. Les châssis longs offrent plus de place mais ont de moins bonnes capacités de franchissement et sont moins performants sur pistes détrempées ou très boueuses. C'est un élément à prendre en considération de novembre à mai en Tanzanie.

Soucis, soucis, ou ce qu'il faudrait savoir et avoir

Certains véhicules sont en plus ou moins bon état. Nous avons eu avec une voiture de Tanganyika.com une mauvaise expérience. D'abord, une voiture petite, alors que nous étions trois adultes, dont un très gros (moi) et un très grand avec de gros tromblons (des bazookas, disait Ally) de 300, 500, 600 et 800 mm ! Ensuite des vitres bloquées à l'arrière ! Il a fallu insister pour finir par les faire coulisser tant bien que mal. Ensuite, du fait du châssis court, des bagages empilés à l'avant interdisant toute photo. Et enfin, un état lamentable et tout à fait gênant pour la photo de safari avec des sièges fixes et des accoudoirs fixes, des fenêtres étroites...

safari-voiture-tanganyika-7452

Nous avions pourtant fait des demandes précises, notamment pour le châssis long, mais la communication n'a pas dû bien se faire. Un ami à nous a pourtant eu un excellent safari avec le même TO.

Pick-up

Dans certains camps, les 4x4 sont des pickups, plus ou moins optimisés pour le safari. Un inconvénient : on ne peut communiquer avec le chauffeur qu'en tapant sur le toit, ce qui ne permet pas un langage très nuancé, s'pas ?

safari-voiture--1040702safari-voiture--9874

Dans les parcs et réserves

Selous GR

Selous Game Reserve

Plus grand que la Suisse avec 54 600 km², deux fois plus grand que le Danemark, le Selous Game Reserve, la Réserve de gibier du Selous (je préfèrerais le terme de Réserve de faune du Selous mais c'est souvent traduit en français par Réserve de chasse du Selous...) doit son nom à Frederick Courteney Selous (31.12.1851-04.01.1917), chasseur et guide réputé, héros britannique tué au Tanganyika pendant la Grande Guerre.

Lire la suite...

Parcs du Sud & Selous

parcs nationaux sud tanzanieParcs du Sud tanzanien

Les parcs du Sud de la Tanzanie (et le Selous Game Reserve) sont souvent négligés, au moins pour un premier safari tanzanien. Bien à tort, car ils ne sont pas sans attrait touristique et faunistique. On peut notamment y trouver des espèces absentes ou rarement vues dans le nord comme lycaons, antilopes rouannes, antilopes sable... Et surtout, surtout, ces parcs du Sud de la Tanzanie sont beaucoup moins "encombrés" que leurs homologues du Nord.

Lire la suite...

Saadani NP

saadani national park tanapa Tanzanie

Saadani

Saadani est un parc de 1062 km² en bordure de l'océan indien, à environ 100 km au nord de Dar-es-Salam, en face de Zanzibar. Saadani a été érigé en parc national seulement en 2002 (d'après TANAPA, mais en 2005 d'après le site de Saadani Lodge). Il s'agissait déjà auparavant d'une réserve naturelle mais qui faisait deux fois moins de surface et qui avait pas mal souffert du braconnage, notamment dans les années 1990.

Lire la suite...

Katavi NP

katavi national park tanzanieKatavi

Katavi est le troisième parc de Tanzanie en superficie avec 4471 km², derrière Ruaha et le Serengeti, mais son écosystème est aussi grand que celui du Serengeti avec plus de 20 000 km2 en y incluant la Rukwa Game Reserve, la Luafi Game Reserve, etc. Mais la plus grande différence, c'est que Katavi reçoit moins de visiteurs en un an que le Serengeti en un jour ! Katavi est le secret le mieux gardé du monde du safari, dit-on...

Lire la suite...

Kenya Masai Mara

Masai-Mara est un lieu mythique, le rendez-vous des gnous et des stars de la photo et du film animaliers... Des millions de gnous (en fait de un à deux millions migrent, mais tous ne passent pas par Masai Mara). Et des dizaines, voire des centaines de milliers de touristes... Mais même si Masai Mara est très fréquenté en haute saison (de juin à octobre), avec un bon chauffeur, on peut toujours dégoter un coin à la fois tranquille et intéressant !

Lire la suite...