éléphants à Ruaha

Index de l'article

lycaon selous tanzanie

Faune du Selous

Selous est sans doute avec Mana Pools au Zimbabwe l'endroit d'Afrique où l'on a le plus de chance de rencontrer des lycaons et rien que cela devrait en faire une destination obligatoire pour les amoureux de la faune africaine ! Le Selous compterait plus du quart de la population mondiale de lycaons qui est estimée à 3000 têtes.

Les antilopes, bushbucks, koudous, lions, éléphants et autres girafes fréquentent régulièrement les rivages. La population d'éléphants s'est reconstituée, après avoir chuté en moins de dix ans de plus de 100 000 en 1980 à  30 000 en 1989. La chasse officielle fait des prélèvements limités et raisonnés et réduit très fortement le braconnage, qui malheureusement semble reprendre de l'ampleur avec des autorités qui fermeraient les yeux pour approvisionner en ivoire la valise diplomatique d'un très grand pays d'Asie. Du fait de la chasse, autorisée ou non, les animaux, même dans la partie "photographique" sont plus méfiants et moins faciles à approcher que dans le Nord tanzanien.

L'altitude du Selous n'est pas très élevée, entre 110 et 1250 m. Peut-être pour cette raison, il fait très chaud au Selous en été austral (notre hiver), et pas mal chaud en hiver austral (notre été, vous aviez compris). Les lodges et camps sont fermés de mars à juin, pendant la saison des pluies. Sans doute en raison de la chaleur, les lions du Selous sont particulièrement peu riches en poils et crinières !

Cela ne concerne pas que les 4000 lions, d'autres mammifères comme les gnous du Selous, les buffles (on a parlé de 150 000 et même de 200 000) sont également bien peu poilus ! Et je ne parle pas des 40 000 hippos ou des 50 à 60 000 éléphants (précédemment d'après l'Unesco 106 300, c'est précis, non ?), la plus forte concentration d'Afrique :) ! La faune de mammifères comporte aussi zèbres, antilopes sable, grands koudous, bubales, girafes, phacochères, élands du Cap, cobes de diverses espèces, hyènes, etc. et même quelques très rares guépards. Quant aux aussi très rares rhinocéros dont le braconnage a réduit le nombre de plus de 3000 en 1981 à environ 200, leur éparpillement dans les zones non touristiques interdit presque tout espoir de les voir dans le Selous.

En revanche, avec plus de quatre cents espèces, l'avifaune est richement représentée et facilement observable, particulièrement en janvier et février où les amateurs peuvent bénéficier de la présence des migrateurs venus du paléarctique occidental.

lion Selous TANZANIE gnougnou

Oiseaux du Selous

En dehors des lycaons et des éléphants qui ont fait sa célébrité internationale (sa célébrité nationale tient plutôt à ses lions mangeurs d'homme), on peut rencontrer au Selous un très grand nombre d'espèces d'oiseaux dont des espèces rares ailleurs en Tanzanie comme la Pintade de Poucheran, Guttera pucherani, avec sa coiffure de punk... C'est aussi le bon endroit pour observer le bec-en-ciseaux d'Afrique, Rynchops flavirostris, qui écume/écrème la surface des lacs de... son bec en ciseaux, en bon Skimmer qu'il est. La liste des oiseaux observables dans la réserve est à consulter ici.
 
pucheran PINTADE
 
BEC_EN_CISEAUX TANZANIE SELOUS SKIMMER