éléphants à Ruaha

saadani national park tanapa Tanzanie

Saadani

Saadani est un parc de 1062 km² en bordure de l'océan indien, à environ 100 km au nord de Dar-es-Salam, en face de Zanzibar. Saadani a été érigé en parc national seulement en 2002 (d'après TANAPA, mais en 2005 d'après le site de Saadani Lodge). Il s'agissait déjà auparavant d'une réserve naturelle mais qui faisait deux fois moins de surface et qui avait pas mal souffert du braconnage, notamment dans les années 1990.

L'originalité de Saadani tient à sa position le long de l'Océan indien, avec d'immenses plages de sable, fréquentées uniquement par les oiseaux marins et, en période de ponte, par les Tortues vertes, Chelonia mydas, tortues marines géantes. La côte est aussi bordée de mangrove et au sud de marais salants encore exploités. Certes, pour l'instant, Saadani n'est pas encore tout à fait au niveau des anciens pour la richesse en faune du big five. Mais on y trouve des céphalophes rouges, des élands, des Grands Koudous, des Hippotragues noirs, des Bubales, des reduncas, des cobes, des girafes. Et les éléphants, les lions, les hyènes, recolonisent le parc. Les éléphants, les cobes defassa, les abondants cobes des roseaux, sont couramment observés. Nous y avons vu de nombreuses empreintes de lions, mais pas leurs propriétaires. Certaines espèces ont été introduites et se sont bien acclimatées, comme les zèbres, les gnous et les élands. Il n'y a pas de guépards à Saadani, le biotope ne s'y prête pas. La couverture végétale est constituée de forêts (pas communes, des forêts côtières) et de prairies plus ou moins marécageuses avec quelques arbres, dont les acacias si goûteux pour nos amies girafes.

On peut voir différents primates, colobes, babouins, vervets et près des lodges les galagos se signalent la nuit par leurs cris, voire viennent en gourmands déguster les fruits posés à leur intention. Les phacochères sont nombreux, jusque dans le village de Saadani, ils profitent de ce que leur viande est considérée comme impure par les musulmans. La faune avicole est riche, avec le Martin-pêcheur de mangrove (Halcyon senegaloides), le Flamant nain (en anglais Lesser Flamingo, traduit "Flamant de Lesser" dans la brochure en français de l'ambassade !), et la faune reptilienne également avec crocodiles et tortues, c'est ainsi le plus important lieu de reproduction de la Tortue verte en Tanzanie continentale.

Mais si l'on peut estimer que les conditions d'observation des mammifères peuvent et vont s'améliorer dans les années qui viennent, dès à présent la richesse de l'avifaune de Saadani peut réjouir le coeur du "birder", qu'il soit bird-watcher ou piafou-photographe. Entre les oiseaux marins et limicoles, comme le drome, les sternes, les bécasseaux, les gravelots, les chevaliers et autres de la bordure maritime, les hérons, limicoles et martins divers de la mangrove et de la Wami River, dont l'on peut remonter l'estuaire en bateau au sud du parc, les tisserins et les euplectes des roselières, les occasions de rencontres et découvertes sont aussi multiples qu'enthousiasmantes pour l'ami des piafous !

saadani-184saadani-2117

Et, en janvier, le parc est magnifique, vert, avec de beaux arbres peu abimés par nos amis les pachydermes contrairement au Tarangire ou à Ruaha. Un centre d'étude, le Saadani Elephant Project, est implanté en limite du parc à côté du lodge Tent with A View, il procède à des poses de colliers émetteurs pour le suivi par satellite des gros gris biquets.saadani-9850

Une barrière de corail borde la côte. La mer à Saadani ne se prête pas à la plongée, la pente de la rive est très douce et il faut marcher des centaines de mètres pour ne plus avoir pied. Elle ne se prête pas non plus au snorkeling/PMT (palmes, masque, tuba) car elle est loin d'être limpide. Reste la baignade, toujours appréciée même si l'eau est très chaude, même parfois un peu trop pour bien se rafraîchir aux heures les plus chaudes de la journée.

Transports

Saadani est à 200 km de Dar Es Salam, ce qui représenterait de 2h30 à 4 de route. En cas de fortes précipitations en saison des pluies, la Wami River ne peut plus être franchie à gué. En ferry, il faut compter environ 90 mn à partir de Dar. Enfin, par avion Saadani est à 15 mn de Zanzibar et à 30 mn de Dar.

Hébergement

Saadani Lodge est le seul lodge dans le parc, en position centrale, c'est aussi le plus ancien.

Tent with A View, dans une enclave privée entourée par le parc, est un vrai paradis ! Nous y avons passé 6 jours de rêve en 2012 !

SAADANI plage

saadani np carte

saadani-9846

le point de vue de TANAPA

Superficie

1062 km2

Situation

Sur la côte nord, à environ 100 km de Dar-Es-Salaam, et à environ la même distance du port de Tanga au sud-ouest

Y aller

Vols charters ou réguliers depuis Zanzibar ou Dar-Es-Salaam. Pas d'accès par la route le long de la côte depuis Dar-Es-Salaam : suivre la route bitumée de Moshi sur 160 km, puis 60 km de piste. Accès par la route depuis Tanga et Pangani, sauf après de fortes pluies. Véhicule 4x4 obligatoire.

A faire

 Safaris et randonnées avec guide. Excursions en bateau. Baignade. Visite du village de pêcheurs de Saadani, à l'intérieur de la réserve, où des ruines du 19e siècle témoignent de ce qui fut autrefois un port de commerce d'importance.

Meilleur moment

Généralement accessible toute l'année, mais les routes sont parfois fermées en avril et mai. Le meilleur moment pour les safaris se situe en janvier et février, et de juin à août.

Logement

Deux campements de luxe, un gite d'étape basique et un site de camping.

Liens Saadani

site Tanapa du parc de Saadani

site Saadani NP

Adresse du Parc

Saadani National Park
PO Box 133
Pangani

Tanzania
Tél: +8821 621 276 144

saadani@saadanitanapa.com

Saadani, un safari de plage ! Mais bien plus que ça encore !